Agrandissement des seins par la chirurgie : Ce que vous devez savoir

J’ai toujours voulu avoir de plus gros seins car les miens sont plutôt petits. J’ai envisagé de subir une opération d’augmentation mammaire, mais j’ai aussi peur des risques. Comment puis-je commencer ?

Tout d’abord, vous devez comprendre ce que signifie la chirurgie d’augmentation mammaire.

L’augmentation mammaire est également appelée communément “augmentation des seins” ou “opération des seins”.

Elle consiste à utiliser des implants mammaires ou un transfert de graisse pour augmenter la taille de vos seins.

Les chirurgiens esthétiques appellent également la chirurgie d’augmentation mammaire “mammoplastie d’augmentation” (“mammo” vient du mot latin “mamma”, qui signifie seins).

Lorsque de la graisse est transférée d’une zone de votre corps vers vos seins, on parle d’augmentation mammaire par transfert de graisse ou lipofilling mammaire.

Certaines femmes subissent une chirurgie d’augmentation mammaire pour restaurer le volume de leurs seins après une perte de poids importante ou une grossesse.

Elle peut également être utilisée pour obtenir une forme plus arrondie des seins pour celles d’entre vous qui n’aiment pas les seins tombants ou inclinés.

Ou encore, si vous avez des seins de taille ou de forme différentes, l’opération peut contribuer à rendre vos seins plus équilibrés et symétriques.

J’ai 60 ans et je souffre de seins tombants depuis la ménopause.

Attendez une minute. La chirurgie d’augmentation mammaire ne peut pas corriger des seins très fortement tombants.

Vous devrez peut-être procéder à un lifting des seins en même temps que l’augmentation si vos seins sont trop tombants.

Toutes les femmes peuvent-elles avoir recours à la chirurgie d’augmentation mammaire ? Ou faut-il avoir une certaine “petite” taille de poitrine ?

Si vous avez déjà des seins naturels de taille 38DD, il est peu probable que vous souhaitiez augmenter davantage votre poitrine.

(Peu probable, mais pas impossible, car certaines femmes peuvent effectivement vouloir les augmenter davantage).

Mais vous pouvez éventuellement l’envisager si :

  • Vous êtes en bonne santé physique générale – le chirurgien devra toutefois vous évaluer.
  • Vous n’êtes pas enceinte ou n’allaitez pas.
  • Vos seins sont pleinement développés – ce qui signifie que vous n’êtes pas une adolescente dont les seins sont encore en pleine croissance.
  • Vous trouvez que vos seins sont trop petits, mais vous êtes réaliste quant à ce que l’augmentation mammaire peut faire (par exemple, il est peu probable qu’elle vous aide à gagner un concours de beauté).

Après une grossesse, vous n’êtes pas satisfaite de la façon dont vos seins ont perdu leur forme.

Vos seins vieillissent et ne sont plus aussi élastiques qu’avant.

Vous venez de perdre beaucoup de poids et votre corps entier présente de nombreux plis cutanés en général, ce qui entraîne une perte de turgescence de vos seins.

Vous n’avez pas de décolleté ou la partie supérieure de vos seins a peu de volume.

Vos seins ne sont pas symétriques.

Vos seins ne se sont pas développés normalement.

Vos seins ont une forme allongée.

L’augmentation mammaire implique-t-elle des implants mammaires ? Si oui, de quel type d’implants s’agit-il ?

Il en existe :

Les implants mammaires salins

Ils sont remplis d’eau salée stérile.

En cas de fuite de l’implant, c’est au moins une solution saline qui inonde votre corps, qui sera finalement absorbée et expulsée par votre organisme.

Ils sont autorisés pour les femmes âgées de 18 ans et plus.

Implants mammaires salins structurés

Similaires aux précédents, sauf qu’ils contiennent une structure interne supplémentaire pour que vos nouveaux seins soient plus naturels.

Implants mammaires en silicone

Vous avez probablement beaucoup entendu parler de ces implants.

Ces implants sont remplis de gel de silicone, qui ressemble beaucoup plus au tissu mammaire naturel.

Si l’implant fuit, le gel peut s’échapper dans la poche de l’implant.

Toutefois, l’implant ne s’effondre pas.

Mais vous devez rendre régulièrement visite à votre chirurgien pour vérifier que vos implants fonctionnent correctement.

Ceux-ci sont uniquement destinés aux femmes âgées de 22 ans et plus.

Implants mammaires de type gummy bear

Ils conservent leur forme même lorsque l’enveloppe de l’implant est cassée (comme les oursons en gélatine !).

Ils sont fabriqués en gel de silicone, plus épais et plus ferme que les implants en gel de silicone traditionnels.

Implants mammaires ronds

Ils donnent l’impression que vos seins sont plus volumineux que les autres et ont la même forme partout (c’est-à-dire qu’ils sont ronds).

Implants mammaires lisses

Ils sont souples et peuvent se déplacer naturellement.

Implants mammaires texturés

Ils provoquent l’apparition d’un tissu cicatriciel qui adhère à l’implant et le rend moins mobile.

Y a-t-il des risques ? J’ai peur du cancer du sein !

Il existe des risques liés à l’opération elle-même, tels que l’infection, la cicatrice, le plissement de la peau, les saignements, les douleurs persistantes, etc.

La majorité des femmes qui ont subi cette intervention n’ont pas connu de complications graves.

Mais le lymphome anaplasique à grandes cellules (cancer des ganglions lymphatiques) est un risque associé à la chirurgie d’augmentation mammaire, principalement avec des implants mammaires texturés.

Les symptômes liés aux implants comprennent la fatigue, le “brouillard cérébral”, les douleurs musculaires et articulaires et les éruptions cutanées, mais ils sont rares.

Les implants mammaires ne durent pas non plus toute la vie, et vous devrez peut-être subir une nouvelle augmentation si vous souhaitez conserver la taille de vos seins.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *