Comment acquérir une officine de pharmacie ?

Cela fait plusieurs années que vous exercez la profession de pharmacienne ou pharmacien salarié(e) en officine, et vous avez décidé d’acquérir votre propre pharmacie ? Avec le vieillissement de la population et leur monopole dans la distribution de médicaments, les pharmacies ont un bel avenir devant elles. Cependant, être pharmacien(ne) et s’installer pour la première fois est un choix qui nécessite une réelle réflexion et de la motivation.

L’acquisition représente un investissement financier important, mais avec une bonne préparation de votre achat, et l’aide des professionnels tels que les comptables, avocats, banquiers… mais aussi de cabinets de conseils spécialisés en transactions d’officine de pharmacie tels que celui-ci votre projet aura toute les chances d’aboutir.

Pourquoi acquérir une officine de pharmacie

Actuellement, le marché de la transaction d’officines démontre un certain dynamisme. 1209 cessions ont été enregistrées en 2018, ce qui représente le nombre le plus élevé depuis 6 ans.

De plus, 80% des entreprises sont toujours en activité après les cinq premières années d’exercice. Par ailleurs, le contexte actuel est particulièrement favorable pour les pharmaciens désirant acquérir leur propre officine, puisqu’il y a une augmentation des départs en retraite de pharmaciens possédant leur officine. De plus l’ordonnance n°2018-3 de janvier 2018 simplifie les règles d’installation. De nombreuses mesures incitatives existent, telles que l’exonération d’impôt dans certaines communes, mais aussi le droit au dispositif d’Aide aux créateurs et repreneurs d’entreprises (ACRE), et la baisse de l’impôt sur les sociétés pour les officines disposant du statut juridique SEL.

Cependant, pour acquérir une officine de pharmacie dans de bonnes conditions, vous devez être patient et méthodique puisque plusieurs étapes indispensables sont nécessaires.

Les étapes nécessaires à l’acquisition d’une officine de pharmacie

L’acquisition d’une officine se réalise en plusieurs étapes. Tout d’abord, vous devez obligatoirement être titulaire du diplôme d’État de docteur en pharmacie et justifier d’une expérience professionnelle de 6 mois minimum. De plus, l’ouverture d’une pharmacie est soumise à la délivrance d’une licence par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Une fois ces conditions remplies, vous allez devoir procéder à des analyses et comparaisons préalables des officines présentes sur le marché. Pour ce faire, des critères doivent être établis pour sélectionner celle qui dispose du potentiel le plus intéressant. Ces critères concernent la localisation de l’officine, sa situation financière et sa gestion actuelle, d’autres critères pertinents peuvent être ajoutés. Pensez également à réaliser une étude de marché local, afin d’identifier les concurrents et les clients potentiels.

Pour éviter toute mauvaise surprise, évaluer toutes les dépenses à réaliser, comme le prix du fonds de commerce, celui du loyer et du bail commercial. Pour faire face à ces dépenses, vous devrez monter un business plan. Ce document est nécessaire, puisqu’il doit être présenté aux investisseurs privés pour obtenir des capitaux, mais aussi à vos banquiers pour obtenir un crédit bancaire.

Une autre étape importante à l’acquisition d’une officine consiste à choisir le statut juridique le mieux adapté à votre activité.

Dès que vos longues recherches et démarches ont abouti, que vous avez trouvé l’officine de pharmacie qui convient à toutes vos attentes, votre intention d’achat va alors être officialisée par l’offre d’achat. Et, lorsque les conditions suspensives seront levées vous pourrez signer l’acte définitif de vente. Vous voilà désormais propriétaire de l’officine de pharmacie.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.