Investir dans des SCPI à travers une assurance vie : quel intérêt ?

Les assurances vie sont composées de différentes unités de comptes dont celui des SCPI. Ce dernier a de plus en plus le vent en poupe en particulier chez les investisseurs immobiliers. Les avantages des contrats d’assurance vie en SCPI sont en effet multiples. Découvrez-les !

La SCPI : qu’est-ce que c’est ?

La SCPI est le sigle utilisé pour désigner une société civile de Placement Immobilier. En réalité, il s’agit d’une entreprise qui possède un parc immobilier (immeuble de bureaux, locaux commerciaux, immobilier résidentiel, etc.) qu’elle met en location.

Pour devenir propriétaire d’un bien, l’investisseur y achète des actions et perçoit une part des loyers. La SCPI représente une solution pratique et efficace pour se constituer un patrimoine à travers l’investissement dans des biens immobiliers. Les gérants d’une SCPI sont des experts.

Ils mettent en place différentes stratégies afin d’optimiser les loyers à percevoir par l’investisseur ou de lui faire profiter d’une réduction d’impôts. L’investissement en SCPI garantit des rendements stables et élevés. Toutefois, il faut noter qu’elle présente également des contraintes notamment d’ordre fiscal.

L’investissement en SCPI par une assurance vie : quels avantages ?

Il existe différentes modalités de souscription à une SCPI. Vous pouvez opter pour les frais scpi assurance vie, le paiement à crédit ou au comptant. La première option est très recommandée en raison des multiples avantages qu’elle offre aux investisseurs. Elle favorise notamment l’allègement de la fiscalité.

Avec la souscription directe dans une SCPI, les loyers perçus sont soumis à l’imposition sur les revenus. En plus, des charges sociales d’une valeur moyenne de 17,2 % sont prélevées. En optant pour une SCPI par le biais d’une assurance vie, seulement 30 % des frais sont défalqués pour toutes les charges.

Outre l’imposition sur les plus-values, les frais d’entrée sont aussi réduits. Avec une assurance vie, l’investisseur n’a qu’à débourser entre 4 et 8 % du montant au lieu de 8 à 12 % pour une souscription directe. Les placements en SCPI avec une assurance vie reviennent moins chers.

Il faut noter que l’acquisition de parts dans une Société Civile de Placement Immobilier est assez contraignante. L’investisseur doit payer le ticket d’entrée qui est d’un minimum de 1000 euros. Cette barrière est levée avec une assurance vie.

Toutefois, il faut apporter le minimum d’ouverture compris entre 100 et 1000 euros. Mieux, il est plus aisé de diversifier son placement sur de nombreux SCPI. Avec une SCPI par le biais d’une assurance vie, les investissements sont rapidement rentabilisés.

Les loyers sont perçus le mois suivant la souscription. En revanche, le délai de jouissance est de 3 à 6 mois avec un SCPI direct. Il faut noter que l’assureur garantit votre épargne.

Quelques indications

En optant pour une SCPI assurance vie, l’investisseur doit payer des frais de gestion évalués entre 0,5 et 1 %. Le montant varie selon le type de contrat. Par ailleurs, le choix de placement est restreint avec ce mode de souscription.

Les meilleurs catalogues proposent une trentaine de SCPI bien qu’on en compte au moins 200 en France. Il est recommandé aux investisseurs de lire minutieusement les termes du contrat d’assurance vie.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.